Le groupe HESTIM ne se contente pas de s’ouvrir sur l’Europe mais il s’ouvre également sur les autres pays africains tel que : Gabon, Sénégal, Burkina Faso, Guinée, Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Cameroun, Congo Brazzaville…

Nous avons accueilli depuis notre ouverture plus de 300 étudiants sub- sahariens à la recherche du savoir dans notre pays en plein développement académique en relation directe avec une croissance industrielle qui permet à nos élèves ingénieurs et managers de réaliser des stages dans de grandes entreprises nationales et internationales dans tous les secteurs comme l’aéronautique, l’automobile, le BTP , les services…

Chaque année nous sommes fiers de recevoir ces étudiants que nous prenons en charge dès leur arrivée à l’aéroport Mohamed V de Casablanca jusqu’à l’obtention de leur diplôme avec un encadradrement de proximité. Nous les aidons dans tous les domaines liés à leur aménagement au Maroc : demande de visa, recherche de logement, et puis après leur arrivée , demande de carte de séjour ainsi que toutes les informations dont ils ont besoin  pour ne pas être depaysé et pouvoir s’intégrer dans les meilleurs conditions possibles.

Nouvelle convention de partenariat 

HESTIM Casablanca Maroc et l’Institut Universitaire de la Côte de Douala « I.U.C », Cameroune.

Mardi 26 septembre 2017, l’Ecoles des Hautes Etudes des Sciences et Techniques de l’Ingénierie et du Management « HESTIM » a signé une convention de partenariat avec l’Institut Universitaire de la Côte de Douala « I UC », leader de la formation au Cameroun. et qui figure aujourd’hui parmi les 4 instituts privés camerounais dont le taux d’employabilité des diplômés est le plus élevé.

Cet évènement a été marqué par la présence de Mr BENNIS et Mme BENNANI « Fondateurs de l’HESTIM Casablanca Maroc » et Mr Paul GUIMEZAP et Mme Martine GUIMEZAP en qualité de « Fondateurs de l’Institut Universitaire de la Côte de Douala ».

A travers cette collaboration, il est question de renforcer les actions de la mission d’enseignement, de pédagogie, de recherche à travers l’organisation de visite d’études, d’échanges entre les étudiants marocains et camerounais et enfin l’établissement d’un système de mobilité des enseignants entre les deux établissements axé sur la recherche, la collaboration et l’innovation.